Menstruations : tout ce que vous devez savoir

Le rendez-vous de toutes les femmes, auquel la nature ne leur permet pas de dire non, est la menstruation ou les règles. Certaines avant, d’autres après, elles doivent toutes faire face à cette phase physiologique qui coïncide avec la période de fertilité de la femme. Aujourd’hui, par rapport au passé, d’énormes progrès ont été réalisés, tant sur le plan culturel que scientifique, qui permettent aux femmes de vivre ce rendez-vous mensuel ou ses premières règles avec tout le confort nécessaire.

Qu’est-ce que les menstruations ou les règles ?

Les menstruations ou règles sont une perte de sang que les femmes subissent chaque mois avant l’ovulation : grâce au flux menstruel, le corps féminin expulse l’ovule non fécondé et la muqueuse de l’utérus se prépare à le recevoir. Ce processus se produit tous les 28 ou 30 jours et a une durée de 5 à 7 jours, bien que des cycles menstruels de 24 ou 32 jours soient tout à fait normaux pour la santé. Le cycle menstruel est régulé par des hormones produites par l’hypophyse et les ovaires. L’hypophyse déclenche le processus en produisant des gonadostimulines, des hormones qui sont envoyées aux ovaires et sont capables de stimuler à la fois la maturation de l’ovule et la production d’œstrogènes. La durée de la période menstruelle varie beaucoup. Pour votre santé, vous devez utiliser des protections de qualité comme les tampons ou les serviettes hygiéniques.

Les œstrogènes, produits par les ovaires, préparent l’utérus à recevoir l’œuf fécondé : les parois commencent à s’épaissir, les veines et les artères se dilatent pour permettre un meilleur flux sanguin. Lorsque l’utérus est prêt, l’ovule est libéré de l’ovaire et se dirige vers l’utérus.

Menstruations, tout ce que vous devez savoir

Ce qui reste du follicule qui le contenait (corpus luteum) commence à produire de la progestérone, une hormone qui sert à maintenir le gonflement des parois de l’utérus. Si l’ovule, lors de sa descente vers les trompes de Fallope, ne rencontre pas de spermatozoïdes (et que, par conséquent, la grossesse ne débute pas), le corps jaune régresse et cesse de produire de la progestérone. Sans progestérone, la paroi interne de l’utérus qui s’était formée commence à se décomposer et est expulsée sous forme de sang. La femme doit alors utiliser des protections comme des tampons, des serviettes hygiéniques ou culotte menstruelle.

Les phases du cycle menstruel

Le mot “cycle” est utilisé pour désigner les jours de saignement, en moyenne 5 jours sur 29. En réalité, le concept de cycle menstruel est lié à l’ensemble du processus, du premier jour des menstruations au dernier jour avant les prochaines menstruations. Le cycle menstruel moyen est de 28/29 jours et, comme le cycle lunaire, il comporte 4 phases : les menstruations, la phase folliculaire, l’ovulation et la phase lutéale.

Le premier cycle menstruel ou ménarche

Par rapport au passé, l’âge de la ménarche diminue progressivement : alors qu’il y a encore quelques décennies, elle avait lieu entre 12 et 16 ans, il est aujourd’hui de plus en plus fréquent qu’elle ait lieu à 10-11 ans, voire plus tôt. Les facteurs qui déterminent ce changement biologique sont à la fois génétiques et externes, principalement liés au mode de vie de chaque femme. Un autre facteur “externe” est lié à l’alimentation des femmes et concerne la consommation fréquente de viande et de produits laitiers : leur teneur en œstrogènes peut influencer l’équilibre hormonal. À l’inverse, les filles en sous-poids ou pratiquant une activité sportive intense peuvent devoir attendre plus longtemps que leurs camarades pour avoir leurs premières règles. Les flux menstruels de ces filles qui suivent la ménarche peuvent être assez irréguliers : ils auront tendance à se régulariser en deux ans.

 

 

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn